J'ai lu avec Elle

Elle et moi autour d'un livre

Quand après la lumière vint l’obscurité

Après tant de mots échangés, de partage et de beauté

ne vient que la nuit comme toute identité

la lumière disparaît

ne reste que les songes d’un espoir rêvé

y avoir cru, avoir parlé

s’être reconnu, appelé

il aura suffi d’un regard

pour que tout soit terminé

avoir tant partagé

passé tant de temps à parler

c’est comme si on se retrouvait amputé

la vie n’est pas un jeu

envisager le nous deux

pour finir par le jeter au feu

se livrer

se confier

exprimer son moi profond

pour finir par reculer

devant quoi?

fulgurance, violence

tu étais un mot et tu voulais devenir une phrase avec moi…

j’avais quitté mes maux

en voici de nouveaux…

A trop se livrer on finit perdant

il ne reste plus qu’à verser le sang

l’oasis n’était qu’un mirage

les cercles vont se refermer

ils n’auraient jamais dû se rencontrer

à quoi bon la lumière

il ne reste que l’obscurité…

 

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Mots pour maux |
Le Royaume de Tantikril |
Missives de mon coeur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Cave à Cabraal
| Kiocasino
| le rêve éveillé